3.1.5 Hébergeurs avec infogérance dédiée

Présentation de la solution

L’hébergement comprend deux volets. D’une part une dimension très matérielle, qui consiste à assurer la mise à disposition de serveurs physiques (et de tout le réseau qui l’accompagne) en bon état de fonctionnement, d’alimentation électrique et télécom et de sécurité. De l’autre, une dimension plus logicielle qui consiste à assurer sur les systèmes d’exploitation, les logiciels serveurs, sont bien configurés, sont mis à jour régulièrement (p.ex. en fonction des correctifs de sécurité).

Dans le cas des hébergeurs généralistes, avec des offres mutualisée, l’hébergeur assure les deux prestations. Mais dans certains cas, il arrive que les deux soient dissociées. C’est notamment nécessaire dans le cas d’un hébergement sur des machines physiques dédiées au client. Dans ce cas, l’hébergeur se contente de fournir les machines et d’assurer leur bon fonctionnement matériel, mais ne se préoccupe pas de ce qui tourne dessus. Pour illustrer la situation par exemple, si le serveur tombe à cause d’une panne matérielle (disque dur défectueux), l’hébergeur interviendra pour le remplacer ; s’il tombe à cause d’un logiciel qui plante, l’hébergeur n’interviendra pas. Il faut donc prévoir une infogérance spécifique.

Cette problématique se présente donc pour les sites qui ont besoin d’un hébergement dédié. En pratique, ce cas se présentera surtout pour des structures qui ont des besoins particuliers : soit pour faire tourner des outils spécifiques sur leur site web, soit pour assurer une meilleure sécurité de données sensibles, soit pour faire face à un trafic très important etc.

Ce type de solution consiste donc à demander à une entreprise d’infogérance d’assurer l’intermédiaire entre le client et l’hébergeur « pur ». Ces sociétés d’infogérance disposent parfois de leurs propres espaces au sein des datacenters des hébergeurs. Il arrive aussi, de plus en plus, que l’infogérance propose un hébergement en mode cloud (cf. fiche précédente), en apportant le niveau d’expertise nécessaire pour utiliser ce type de solution.

À noter : tout comme le métier d’hébergeur, le métier d’infogérance est très différent de celui d’une agence web ou d’un freelance qui conçoit et réalise des sites web. Non seulement les compétences ne sont pas les mêmes, mais encore l’infogérance nécessite une organisation permettant d’assurer une surveillance 24/7. Par ailleurs, l’infogérance s’occupe bien des serveurs et non pas directement des sites web qui sont installés dessus. A titre d’exemple, ils ne prennent généralement pas en charge la mise à jour des CMS.

À qui s’adresse la solution

Ce type de solution s’adresse à des organismes :

  • dont le site connaît de manière régulière un trafic important,
  • qui exploitent des données relativement sensibles et souhaitent donc s’assurer que leur hébergement se fait sur des machines dédiées et non pas sur des environnements partagés,
  • qui proposent des services qui doivent être accessibles avec une assurance de continuité,
  • qui peuvent compter sur une ressource capable d’assurer la migration et la mise à jour future de leur site web (en particulier dans le cas d’un site avec CMS),
  • qui disposent de moyens financiers conséquents.

Un cas d’usage particulier est celui où un organisme souhaite à son tour proposer d’héberger d’autres sites (p.ex. un diocèse qui voudrait développer une stratégie d’hébergement des sites paroissiaux pour en assurer une meilleure pérennité). Dans ce cas, l’organisme en question va devoir faire face à un trafic cumulé qui peut devenir important et surtout s’engage à assurer une qualité de service à ses propres « clients hébergés » qui nécessite que l’infogérance soit assurée.

Exemples de prestataires

  • Waycom
  • Planet-Service
  • Oxalide
  • Alterway
  • Nuxit

Fourchette de prix (ordre de grandeurs)

  • Le prix se décompose entre le coût de location des machine et le coût de « main d’œuvre » pour l’infogérance, avec souvent un forfait mensuel comprenant un certain nombre d’heures d’intervention.
  • Le prix est généralement établi sur devis en fonction des besoins du client. Pour une machine dédiée infogérée, selon la puissance, le tarif cible est de l’ordre de 400 € à 1000 € TTC par mois.

Qui a choisi cette solution ?

Voici quelques sites qui sont déjà mis en œuvre cette solution, ou qui ont indiqué l’envisager.

  • Scouts et Guide de France (Oxalide) : https://www.sgdf.fr/
  • AELF (Planet Service) : http://www.aelf.org/
  • CEF (Waycom) : http://www.eglise.catholique.fr/. Pour mémoire c’est la société Waycom qui assure aujourd’hui, pour le compte de la CEF, l’hébergement mutualisé de nos 700 sites.

 

< 3.1.4 Hébergement cloud ^ 3. Cas de figure et recommandations 3.1.6 Prestataires freelances >